Déesse Sequana - dessin par Eloa
Ressources

Les 10 ans du Cercle Sequana

Le Cercle Sequana, c’est depuis 10 ans
Des femmes et des hommes,
plus rarement des enfants,
Qui échangent calmement,
Qui partagent,
Qui lient des amitiés,
Qui unissent leurs énergies,
Et leur créativité
Dans des rituels et ateliers.
Un organisateur,
Mais point de gourou,
Point de maître.
Tous sont détenteurs de sagesse,
Et s’enrichissent mutuellement.

Mon souvenir le plus marquant :
Dans une clairière de Vincennes,
Nous discutions du soleil.
Il se lève à l’est et se couche à l’ouest,
C’était pour moi une évidence.
Mais non, c’est la terre qui tourne autour du soleil !
Me rappelle un ami.
Pourtant ça n’est pas ce que je vois, ce que perçois, ce que sens…
Multiple est la réalité,
Multiples sont les points de vue,
Les manières d’appréhender le monde,
Les paradigmes.
Pour Mem’ ce qui compte, c’est l’historique,
Les croyances des alchimistes.
Pour moi c’est ce que je perçois,
Ce que je sens, ce que je vois.
Et pour une troisième les connaissances
Les plus avancées de la science.
Ce jour là, j’en ai su plus sur moi,
Et j’ai compris dans mes tripes,
Pourquoi nous pouvions avoir des avis différents,
Qui ne s’excluent nullement,
Et tous intéressants.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont fait vivre le Cercle Sequana, et à Xavier qui a organisé les rencontres avec brio depuis 2013. Tant de belles rencontres et de beaux échanges….
Siannan

Joyeux Anniversaire au Cercle Sequana ! Merci pour ces belles rencontres.
Il est difficile de nommer le plus beau souvenir avec le Cercle Sequana, tant il y en a, entre ateliers, rituels et discussions thématiques. Mais au-delà des activités proprement dites, c’est le plaisir de rencontrer d’autres païens, de voir qu’on n’est pas seul avec un sentiment d’union avec la Nature et les Divinités. Mon plus beau souvenir, alors, plutôt qu’une rencontre précise, est ce sentiment de faire partie de cette communauté, des amoureux de la Lune, des sorcières, des adorateurs des Déesses.

Xavier

gateau d'anniversaire

Tous ensemble dans ce bistrot
A l’abri des trombes d’eau,
Je repense à toutes nos réunions,
Nos partages, nos discussions.
Rencontres, ateliers, visites, sabbats,
Je n’ai que le choix :
Mon premier sabbat
A Imbolc, que d’émoi !
Ma première invocation d’élément
A Ostara, un grand lancement ;
Au festival des Déesses, j’ai ressenti,
Pour la première fois, le cercle et les énergies ;
Mais surtout, nos partages, nos coups de folie
Et les nouvelles rencontres qui sont devenues mes amis.
Mon meilleur souvenir ?
Non, je ne peux choisir
Car c’est toujours un immense plaisir
Quand avec vous, je peux venir…

Elsa

C’est un groupe incroyable. Partout dans le monde, il y a des groupes secrets et des groupes publics, et les deux ont un rôle important à jouer. Mais la quantité de temps, d’énergie et de dur labeur que nécessite de maintenir un groupe public est énorme. C’est un service de la Déesse dont on a tant besoin. C’est une opportunité pour les nouveaux venus, les gens qui ne sont pas encore connectés, ceux en recherche de se rassembler et de rencontrer des païens avec le même état d’esprit, et d’apprendre de leurs pairs et de leurs aînés, c’est un service incroyable et magique. C’est un labeur d’amour. Je remercie pour l’existence de ce groupe, et pour que les organisateurs continuent à avoir l’énergie de créer un espace sécure pour tous les nouveaux arrivants.

Blessed be,

Eva Holm / Aurora Greenbough
(traduit par Siannan)

Un souvenir « significatif » avec le Cercle Sequana…

Difficile de choisir, la plupart ont un aspect puissant mais très personnel qui rend le partage difficile.

Celui qui me semble convenir le plus, c’est l’atelier empreint ayant eu lieu en 2015.

A travers un rituel relativement simple (mais un organisation très sécurisée, un souci permanent dans le cercle), j’ai réussi (avec d’autres participants) à accueillir pendant quelques minutes l’esprit d’un animal.

Ce fut, à mon niveau, un passage important. A la fois par la réussite qui a eu lieu ce jour-là dans un rituel avec un but difficile (Youpi, ça a marché !) et à la fois par les changements que cette expérience a engendré. Ce qui fut plus qu’une découverte mais également un cadeau :

L’expérimentation d’un état modifié de conscience m’a amené à prendre du recul sur ma vision de la vie et certains changements induits par cet atelier m’ont poussé à améliorer certains aspects de ma vie (des changements quelquefois douloureux mais, avec le recul, nécessaires).

Lombre

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.