Ressources

Exposition d’art Inuit

Quelques notes de la visite de l’exposition Inuit : une terre, un peuple, un art en novembre 2012

Dans le langage autochtone, le terme « Inuit » signifie « humains, personnes ».

On compte aujourd’hui environ 150 000 Inuit sur l’ensemble de l’aire circumpolaire regroupant quatre régions : la Sibérie, l’Alaska, le Canada et le Groenland.

Nous avons pu découvrir des oeuvres d’art ancienne et contemporaines.

figurines préhistoriques Inuit



Avant 1950, les peuples Inuit étaient nomades, et ne pouvaient donc pas s’encombrer de représentations lourdes et volumineuses.

Lié à l’environnement immédiat du sculpteur, le bestiaire de l’Arctique est central dans l’iconographie Inuit. Les œuvres exposées illustrent la dépendance existante entre l’homme et l’animal. Ce dernier est le garant de la survie de la communauté, sans lui plus de nourriture, plus de vêtements.
Mais au-delà de l’aspect utilitaire, les Inuit confèrent à l’animal une grande force spirituelle.
Le chamane en transe prend des traits zoomorphes. Cette omniprésence du zoomorphisme dans la mythologie illustre à elle seule le statut de l’animal dans ces latitudes.

Le mythe de Sedna

Après plusieurs années de mariage avec un chamane, Sedna se faisait maltraiter. Ses plaintes furent entendues par délà les mers par son père qui décida de partir en kayak la secourir. Mais son mari possédant de puissants pouvoirs magiques déclencha une tempête pour faire chavirer l’embarcation sur le chemin du retour. Face à la mort imminente, le père sacrifia Sedna en la jetant à l’eau. Alors qu’elle s’agrippe au Kayak, il lui sectionna les doigts. Tandis que son corps sombra, ceux-ci se transformèrent en animaux marins.
Depuis ce jour, elle règne en déesse de la mer. Les pêcheurs attribuent chaque tempête à la colère de Sedna, ne pouvant, faute de doigts, coiffer ses cheveux. Des chamanes agissent donc pour la coiffer et sécurisent les déplacements maritimes des hommes.

Ressources :

art inuit Paris
inuit art zone

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.